Rockrider 500 XC

13 juin 2018
VTT

Arrêtons nous sur le Rockrider 500 XC en 29 pouces, la version semi-rigide du Switch and Ride. Le choix de la taille des roues n’est plus à débattre, le 29 pouces possède une tel longueur d’avance sur tous les plans. Il faut éventuellement garder le 27,5 pour les cadres de petites tailles (XS et S).

Il y a quelques temps, nous vous parlions du système Switch and Ride créé par décathlon. Je ne suis toujours pas convaincu du système mais si on regarde  le vélo en lui même, car 1200€ c’est une très bonne affaire.

Le cadre

Fabriqué en aluminium pour un poids de 1,6 kg en taille S et 11,3 kg taille S monté sans les pédales. Qui est plutôt correct pour un vélo de cette gamme. Ce cadre est garantie à vie, mais attention aux conditions. Il faut éviter de dire que l’on a briser le cadre après un saut de 5 mètres.

Le cadre possède une belle allure, par contre nous pouvons regretter le passage de câbles externe et les soudures très grossières. Surtout lorsque l’on compare le Chisel de chez Specialized, qui possède un cadre aluminium, mais avec de bien plus belles finitions.

Il faut souligner que le cadre permet d’accueillir des roues Boost, très avantageux lorsque l’on roule en 29 pouces. Ce système mis au point par Trek et repris par toutes les marques, permet de gagner en rigidité.

Les composants

Le Rockrider 500 XC possède une fourche Rockshox Reba RL d’un débattement de 100mm, choix simple et efficace. Pour le blocage de fourche, Decathlon a développé son propre système, qui n’est pas une réussite. Il possède une transmission Sram GX 1×11, avec mono plateau de 32 dents et une cassette 11×42, du classique mais passe partout. Il ne faut surtout pas avoir peur d’acheter un vélo équipé d’un mono plateau, il y a que des avantages. Simple d’utilisation, très efficace en toutes conditions et facile d’entretien.

Au niveau des freins on retrouve des Sram Level T, on pourra noter un très bon point avec l’utilisation d’un disque de 180 mm à l’avant et un 160 mm à l’arrière. Pour les roues, elles sont Boost et sont Tubeless Ready (permet de retirer la chambre à air avec l’utilisation d’une valve et d’un préventif). Ces roues seront équipées de pneus Hutchinson Toro, passe partout mais vous ralentiront par temps sec.

Bilan

Les plus

  • Le prix, 1200€ pour ce niveau d’équipement est top
  • Simple d’utilisation (mono plateau et cadre alu)
  • L’équipement est cohérent

Les moins

  • Cadre prévu pour différentes tailles de roues, donc non optimisé pour du 29 pouces
  • Finition du cadre avec des soudures vraiment de mauvaise qualité

 

Fiche détaillé sur le site de Decathlon. Crédits images Decathon.fr.

Articles en relation

Escadron du guidon © 2017 - 2019