Zwift, la cerise du home trainer

5 décembre 2017

La période hivernale rime le plus souvent avec home trainer, Zwift est là pour amener du challenge ! Fini les longues sorties sous la pluie avec le vélo à nettoyer en rentrant. La plupart d’entre nous monte sur le home trainer pour passer l’hiver, personnellement je pratique le spinning chez Domyos Club. Car je n’ai pas de home trainer mais aussi les cours se font en groupe et le format change souvent.

Bien plus qu’un partenaire d’entrainement

C’est une application connectée qui allie le social et le jeu au sport, ce n’est pas qu’un gadget. Clairement, cela ne remplacera jamais la sensation de rouler en extérieur, mais cette application est une alliée contre la monotonie du home trainer.

Dans un premier temps, je trouvais ça très bizarre. Mais après avoir tester, c’est vraiment bien fait et super sympa. Il y a vraiment un effet réaliste, avec un home trainer interactif la sensation est bluffante lors des montées principalement.

Fonctionnalités

Bienvenue sur Watopia, la première carte de Zwift, il est possible d’effectuer un entrainement libre, programmer ou de réaliser une course. Vous allez pouvoir progresser tout en vous amusant sans oublier la récupération. Comme tout travail sur home trainer, il faut privilégier la puissance comme indicateur de travail.

A savoir qu’il existe 3 cartes, donc Watopia et les cartes de Richmond et Londres, qui sont à débloquer. Sur l’écran, on retrouve toutes les informations utiles et importante, comme la vitesse, la puissance, la cadence, le rythme cardiaque, …

Lors de la première utilisation, il est préférable d’effectuer un exercice de test. Pour définir votre niveau au sein du jeu, ainsi que de définir votre profil. Ensuite vous allez pouvoir découvrir le réalisme, lorsque vous suivez un coureur vous allez prendre son inspiration et il y aura moins de difficulté.

Au fur à mesure, vous allez accumuler des points qui vous permettrons d’acheter des équipements supplémentaires sur votre vélo. C’est le côté pure « gaming » ici, certain ne s’en préoccupent même pas. Il ne faut pas le cacher, il y a du business derrière avec du placement de produit, on retrouve les marques Canyon, Cervelo, Trek, Santini, Rapha, Assos entre autres.

Matériels

Il faut donc un home trainer avec un vélo, mais attention pour une expérience maximal, il vous faut certaines fonctionnalités. Pour avoir une dose de réaliste, il vous faut un home trainer interactif, avec une résistance piloté par un logiciel. Ce qui fait grimper le prix de celui-ci, au alentour de 400€ minimum. Il est tout à fait possible d’utiliser un home trainer avec commande au guidon, mais la difficulté ne sera pas virtuelle et l’expérience va perdre en qualité.

Voici 2 exemples de home trainer parfait :

L’application s’installe sur un PC, Mac, tablette/smartphone Android ou iOS, il faut faudra uniquement un connecteur ANT+. Avec un niveau de finition tel, l’application est payante au tarif de 15€/mois. Ce qui est pratique, vous pouvez acheter un abonnement uniquement de 3 mois pour l’hiver.

Applications connectées

Le petit plus, c’est que Zwift est compatible avec différentes applications de sport. Tel que Strava, Garmin Connect, MapMyFitness, … Il existe même des segments au sein des cartes ! Tout en gardant un suivi sur vos plannings d’entrainement, il sera possible de s’amuser.

Crédits photos https://zwift.com/

Articles en relation

Escadron du guidon © 2017 - 2019